Quelques précautions :

  • il ne faut pas serrer son corset au maximum,

  • dans un premier temps, il est préférable de le porter 1 à 2h, ainsi, le corset va s'assouplir et « se faire » à votre corps. Il deviendra ainsi plus agréable et limitera les risques d’abîmer le corset.

  • Une fois cette étape passée, vous pourrez le serre d'avantage et gagner ainsi quelques centimètres.

 

Stocker son corset :

  • il est préférable de suspendre son corset à un cintre par le lacet plutôt que le placer en rouleau sur une étagère.

 

Se lacer :

  • se lacer seule devient vite un automatisme

  • le lacage que j'utilise est celui connu sous le nom de « laçage à la paresseuse » que j’appelle également oreille de lapin ! Il est reconnaissable par deux boucles formées au niveau de la taille sur lesquelles nous allons pouvoir tirer et ainsi serrer le corset.

  • Pour le laçage, il est important de s'aider d'un miroir, ensuite localisez les boucles et tirez une première fois dessus, cela va stabiliser le corset. En tâtonnant, localisez le haut du corset et les croisillons formés par le lacet et tirez dessus. On fait de même avec ceux du dessous puis en partant du bas. Une fois terminé, vous pouvez faire un nouer votre corset !

 

Entretenir son corset :

  • pas de lavage en machine qui risquerai de tordre les baleines contenue à l'intérieur.

  • Il est préférable d'utiliser un lavage à sec sans oublier d'indiquer au pressing qu'il contient des baleines en métal !

  • Laver l'intérieur délicatement avec un torchon doux légèrement humidifié et accompagné d'un peu de savon de Marseille.

  • En tas de tache sur l'extérieur du corset, utilisez la même méthode sans trop frotter les tissus fragiles.